Accueil du site > Nos arguments et propositions > Bref historique du parc Léopold

Bref historique du parc Léopold

mercredi 29 août 2012

photoParcLeopoldCA20­12Le parc Léopold a été construit dans la deuxième moitié du XIXe siècle sur l’emplacement des anciennes fortifications de la ville de Namur. Dans la vision urbanistique de l’époque, il formait, à l’est de la gare, le pendant du parc Louise-Marie situé à l’ouest, auquel il était relié par le boulevard Ernest Mélot. Il comportait une allée centrale, qui accueillait la foire de juillet, un kiosque où des orchestres jouaient les après-midis d’été, et des arbres de grande taille sous lesquels se promenaient les Namurois endimanchés.

De ce parc à l’ancienne, il ne subsiste plus que la partie sud, la plus riche sur le plan végétal. Elle compte 35 arbres, d’espèces variées, au port majestueux, dont un certain nombre sont plus que centenaires. D’autres ont été plantés dans les années 1960-70, après la construction de la gare des bus, et quelques-uns en 2004-05. L’ensemble n’a plus été entretenu ni aménagé par les autorités communales depuis de nombreuses années. Il demande un véritable lifting. Mais ce n’est pas pour autant qu’il n’a plus de valeur !

Sa destruction est programmée pour permettre la construction d’un parking en sous-sol et d’un centre commercial intégré en surface, sur deux niveaux. Ce projet est couplé à celui du transfert de la gare des bus, adjacente au parc, sur la dalle qui recouvre la gare SNCB située à deux pas, libérant ainsi de l’espace pour le centre commercial. Les deux projets sont inscrits dans un périmètre de remembrement urbain (PRU) qui requalifie le quartier de la gare.


SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0