Accueil du site > Revue de presse > CONSULTATION POPULAIRE - LE COLLÈGE PEINE À RECONNAÎTRE SA DÉFAITE

CONSULTATION POPULAIRE - LE COLLÈGE PEINE À RECONNAÎTRE SA DÉFAITE

lundi 9 février 2015, par Confluent - le bimensuel des Namurois

Dans son communiqué officiel, le Collège communal minimise la participation à la consultation populaire : seul un Namurois sur quatre, c’est deux fois moins que lors de celle de 1996 ! Son commentaire : "il n’y a donc pas eu le ras-de-marée de rejet du projet proposé par la Ville, contrairement à ce que d’aucuns avaient pu annoncer ou espérer, ce dont nous nous réjouissons."

Mais ce propos est aussitôt contredit par la phrase suivante : "Quelle que soient les opinions exprimées, il s’agit d’une mobilisation citoyenne représentative dont nous allons tenir compte."

Ainsi donc, dans le même communiqué, le Collège parvient à minimiser la participation et à estimer qu’elle est représentative. Expliquez-moi...

Ce jeu de masque vénitien se poursuit : "Le Collège prend acte des résultats de cette consultation consacrant une courte majorité de "Non" à chacune des questions posées, un peu appuyée pour la dernière."

Ce commentaire fait suite à l’énoncé des résultats :

1ère question : 46,82 % de OUI, 51,08 % de NON, soit un écart de 4,26 % 2e question : 44,19 % de OUI, 55,06 % de NON, soit un écart de 10,87 % 3e question : 40,04 % de OUI, 59,41% de NON, soit un écart de 19,41 %.

Ce que le Collège considère comme une courte majorité, un peu appuyée, se traduit pour la troisième question (celle relative au parc Léopold) par un écart de près de 20%.

Vous savez bien lu : 3 NON pour 2 OUI. En termes électoraux, cela s’appelle une cinglante défaite.

Source : http://www.confluent.be/page/consul..., consulté le 09 fev. 2015


SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0