Accueil > Revue de presse > « Ca veut bien dire qu’on va couper »

« Ca veut bien dire qu’on va couper »

samedi 6 septembre 2014, par L’Avenir

Arnaud Gavroy ne mâche pas ses mots : « Il y a déjà plusieurs mois que j’aurais organisé cette consultation populaire. » L’échevin Ecolo, qui regrette le manque de timing politique, a été un des acteurs en première ligne pour négocier le projet de centre commercial et la revitalisation du haut de la ville.

Et cette épine dans le pied, cette consultation populaire imposée par la mobilisation citoyenne ne lui plaît pas : « Il s’agit d’une curieuse croisade de Marcel Guillaume (NDLR le porte-étendard des Amis de la terre) ». La personnalisation de l’action ne résiste néanmoins pas aux nombres de signataires...

L’échevin plaide pour une nouvelle pédagogie : avant la consultation (« parce que la grande masse n’a pas encore été interrogée » sic), il faut relancer le débat. Apprendre au bon peuple que le centre commercial n’est que meilleur pour lui. « Il y a des gens qui auraient voulu que les Archives de l’Etat ne s’installent pas là à Namur parce qu’il fallait couper trois arbres. C’est la même chose ici. » L’échevin plaide pour le projet de centre commercial, libéral qui est ici dans la philosophie d’aménagement du territoire : sauvegarder le centre-ville. « Et pour comprendre cela, il ne faut pas avoir fait une troisième humanité. » La frustration est là de voir un projet mené par ses soins et attaqué aujourd’hui dans ses racines, au demeurant celles des arbres du square.

Et Arnaud Gavroy de garder le meilleur pour la fin : « oui, on va tout réécrire, mais la dernière question actuelle, ça veut bien dire qu’on va couper tous les arbres à cet endroit là. » La décision communale est déjà prise, sous-entend l’échevin Ecolo, par rapport à la seule question que se posait les 13 400 signataires de la pétition.

Source : http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20140905_00524258
Mise à jour : samedi 06 septembre 2014 06h00 - lavenir C.F.


SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0