Accueil du site > Actualité > Depuis notre dernière news , la campagne parc Léopold à Namur va de (...)

Depuis notre dernière news , la campagne parc Léopold à Namur va de rebondissement en rebondissement.

mercredi 10 septembre 2014

Après l’annonce par le collectif de la récolte de 13600 signatures, la ville de Namur qui avait pourtant proclamé ne pas vouloir organiser de consultation populaire, annonce qu’elle lance une initiative similaire à son compte. Stupéfaction de notre part ; dans toute l’histoire de cette démarche , aucune instance politique n’avait fait preuve d’une telle bassesse politique dans le seul objectif de contrecarrer une initiative citoyenne de cette ampleur.

Notre réaction fut à la hauteur de l’affront et les réactions ont fusé de toute part.

Quelques jours plus tard, la ville , dans un communiqué à la presse, diffusait le contenu des questions qu’elles souhaitaient voir posées dans le cadre de sa consultation.

A la lecture de celles-ci, le collectif décidait de ne pas réagir pour permettre à d’autres de s’exprimer et tester ainsi le niveau d’implication politique, médiatique, associative et citoyenne dans le cadre de cette campagne. Pari gagné : les réactions sur Facebook, internet, dans les médias et à l’initiative des partis politiques de l’opposition fusaient de toute part (abject, bidon, grotesque …) et la ville de Namur annonçait deux jours plus tard, qu’elle allait modifier ses questions. La nouvelle version sera communiquée lors du conseil communal de ce 11 septembre.

Entretemps, le collectif a rentré son dossier de demande dans les conditions légales le 04 septembre et nous apprenons ce matin, que la ville qui avait toujours dit refuser de collationner notre listing signatures vient d’annoncer qu’elle changeait à nouveau d’avis et allait finalement procéder à la vérification de ce listing affirmant "qu’il ne s’agit que d’un pur contrôle de la légalité administrative de la pétition".

Que penser de tout cela ?

Qu’il souffle dans la majorité namuroise un vent de panique incontrôlable. Sinon, comment expliquer ces revirements incessants, ces aller et retour incompréhensibles ?

Manipulation grotesque , désinformation permanente, errements en tous genres …. cette ville prend de plus en plus des allures de bateau ivre. Triste exemple pour la capitale de la Wallonie censée donner le ton d’une saine et démocratique gouvernance.

Un membre de l’opposition disait ceci « A force de prendre les Namurois pour des cons, il vont finir par s’en rendre compte « . Qu’il se rassure, c’est fait !

Rendez-vous ce jeudi 11 septembre à 17h30 sur le trottoir de l’hôtel de ville à Namur - Conseil communal Ce samedi 13 septembre de 11h à 16h pour une fête au Parc Léopold