Accueil > Actualité > Le collectif poursuivra avec détermination ses actions en faveur de la (...)

Le collectif poursuivra avec détermination ses actions en faveur de la préservation de l’espace arboré du parc Léopold - Communiqué de presse

mercredi 28 février 2018

Suite à la présentation faite par le Forum Citoyen Namur d’un projet alternatif sur l’espace Léopold et de l’annonce par Mr Gavroy d’un possible parc de compensation sur l’espace ESPENA le collectif pour la sauvegarde du parc Léopold a réuni sa base et pris position de la manière suivante :

Le collectif poursuivra avec détermination ses actions en faveur de la préservation de l’espace arboré du parc Léopold.

Ses motivations initiales pour le faire restent identiques, à savoir :

- - Le résultat non contestable de la consultation populaire en faveur de la préservation de cet espace

- - La conviction profonde que les arbres présents sur le site constituent un patrimoine naturel rare et exceptionnel en centre-ville que l’on ne retrouve plus guère qu’au parc Louise Marie.

- - La présence d’une végétation de grand développement à cet endroit constitue un élément indispensable pour lutter contre le réchauffement climatique et urbain de nos cités, contribue à la purification de l’air et au maintien d’une trop rare biodiversité, offre une rarissime possibilité d’accès gratuit à un espace public et le dernier endroit ombragé d’une certaine importance en centre-ville…,

- - Ce parc peut et doit revenir un lieu de convivialité et de rencontre inter-générationnelle

- - La présence de ce type de lieux de constitue une condition incontournable au retour en ville d’une population soucieuse de moins de mobilité.

- - Les espaces verts , comme bien d’autres grandes villes l’ont compris, participent de manière importante au dynamisme économique d’une cité.

Le collectif souhaite rappeler que le mauvais entretien de ce parc relève d’une volonté avérée des autorités d’en accélérer le délabrement pour mieux justifier son éradication.

Le collectif souhaite également soutenir l’idée du projet présenté par le Forum Citoyen Namur.

La liste des avantages de ce projet, trop longue à énumérer ici (https://www.dropbox.com/s/yiip0a3ij3noix6/2018_02_23%20FORUM%20-%20LEOP_FCM_Pr%C3%A9sentation%2020180221.pdf?dl=0) justifie pleinement les nombreuses consultations que le collectif mène depuis deux semaines avec des acteurs namurois experts dans le domaine de l’immobilier, de l’urbanisme, de l’architecture, de la législation et en étroite collaboration avec les acteurs les plus sûrement impactés par le projet de centre commercial : les commerçants.

Ces rencontres feront l’objet d’une communication dans les prochaines semaines.

Le collectif accueille le projet de parc sur l’espace ESPENA de manière plutôt positive mais dénonce la manœuvre politique qui consiste à proposer une alternative médiocre et coûteuse, incapable de compenser le patrimoine naturel du parc Léopold, pour justifier l’éradication de celui-ci et l’accaparement par un privé de l’espace public.

Bien que cela ne constitue pas l’objectif premier de sa mobilisation, le collectif pour la sauvegarde du parc Léopold se dit interpelé et inquiet par l’obstination du pouvoir politique à vouloir la construction de ce centre commercial alors même que plusieurs questions essentielles sur les impacts de ce projet restent sans réponse.

En exemple :

L’étude Augeo fait mention, sous peine d’un dangereux maintien de la chalandise au sein du complexe, d’une implantation sur un circuit piétonnier existant ou à construire, conditions impossibles à satisfaire sur le site de l’espace Léopold.

Les promoteurs namurois font mention d’une migration possible de 30 à 50 % des grandes enseignes présentes dans l’axe rue de Fer/ Rue de l’Ange sans que personne ne soit capable de proposer de solutions pour regarnir les espaces libérés.

Personne n’est aujourd’hui en mesure de garantir que l’offre commerciale supplémentaire soit en mesure d’attirer la chalandise nécessaire à assurer sa viabilité sans aggraver encore la situation difficile du commerce namurois.

Aucune étude récente et (réellement) indépendante ne permet d’affirmer aujourd’hui qu’une offre commerciale supplémentaire soit de nature à constituer une réponse aux difficultés des commerçants namurois.

Aucun exemple d’implantation commerciale n’a jamais mis en évidence une autre dynamisation que sa propre structure.

Et, de manière générale, tous les projets de centre commerciaux d’un peu d’importance affichent aujourd’hui une baisse constante de fréquentation.

Etc ….

Sur base de ces considérations, la disparition d’un parc arboré sur un espace public au profit d’un projet pour le moins aventureux et de nature à mettre à mal de manière durable la viabilité de notre cité, nous apparaît non acceptable et justifierait qu’une étude approfondie et actualisée de la situation soit menée.

Le collectif réaffirme donc sa volonté de voir préserver l’espace public arboré et mènera les actions utiles pour atteindre ses objectifs.

Le collectif Namur Parc Léopold
28 Février 2018


SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0