Accueil du site > Revue de presse > Namur : Prévot « piégé » par la consultation populaire

Namur : Prévot « piégé » par la consultation populaire

dimanche 17 août 2014, par La Meuse

Après un dernier week-end de récolte, le collectif namurois pour la sauvegarde du parc Léopold a largement assez de signatures pour demander une consultation populaire pour le maintien de cet espace. « La Ville n’est pas dans une bonne position », affirme le porte-parole Marcel Guillaume. « Ils vont être obligés de l’organiser. »

Le collectif namurois était présent en force à Namur pour son dernier week-end de récolte de signatures. Ce week-end, le collectif de sauvegarde du parc Léopold était à la fête. Il terminait sa dernière récolte de signatures. Celles-ci lui permettront de demander une consultation populaire sur l’avenir du petit square namurois qui risque de disparaître à cause du projet de centre commercial. La commune va donc devoir prendre une décision.

Mais ils sont nombreux à penser que Maxime Prévot est piégé. « Il va être obligé d’organiser la consultation populaire. S’il ne le fait pas, cela va être perçu comme un déni de démocratie », commente Marcel Guillaume. « Et si la consultation populaire va dans le sens de la sauvegarde du parc, je ne vois pas quels arguments ils vont pouvoir avancer. »

De son côté, Maxime Prévot préfère prendre le temps de la réflexion. « Nous attendons la rentrée pour analyser les choses. »

Source :http://www.lameuse.be/1080718/article/2014-08-17/namur-prevot-piege-par-la-consultation-populaire 17-08-2014


SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0