Accueil du site > Revue de presse > Parc Léopold : les Namurois disent « non » au centre commercial

Parc Léopold : les Namurois disent « non » au centre commercial

dimanche 8 février 2015, par Le Soir

C’est un coup dur pour la politique défendue par la majorité namuroise.

Les Namurois se sont exprimés, avec un résultat définitif et vérifié qui est tombé tard, dimanche, dans la soirée. Mais le verdict est sans appel : un désaveu pour le collège, et aussi Maxime Prévot qui avait mis tout son poids politique dans la bataille. Pour la dernière question, spécifique à « l’installation d’un centre commercial à l’emplacement de l’actuelle gare des bus et du square Léopold, sachant que cela entraînera la disparition des arbres de ce square et que cette suppression sera compensée par la création en ville de trois nouveaux parcs publics », le taux de refus approche les 60%.

C’est un coup dur pour la politique défendue par la majorité namuroise. Certes, le taux de participation (23,99% des votants potentiels et 19,82% de la population totale) est difficilement comparable à l’afflux vécu en juin 1996 sur le projet Botta, où 54,3% des électeurs convoqués s’étaient déplacés. Mais tout de même, il est plus qu’honorable pour une démarche volontaire qui reste inhabituelle dans notre paysage de citoyens.

Le camp du « non » à la fête

Sur le coup de 21 heures 30, au café de Namur où s’étaient rassemblés les opposants, l’atmosphère était à la fête. Le collectif, mais aussi le PS et d’autres formations politiques non représentées au conseil communal.

En bref, les opposants ont gagné la bataille. Quant au collège, il a déclaré être disposé à revoir sa copie. En ouvrant une table ronde à laquelle peuvent participer des représentants de tous les intervenants dans ce dossier. Une solide marche arrière.

LUC SCHARÈS

Source : http://mobile.lesoir.be/781276/arti..., DIMANCHE 8 FÉVRIER 2015, 16H06


SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0