Accueil du site > D’autres opinions > Quel avenir pour le quartier de la gare ?

Quel avenir pour le quartier de la gare ?

jeudi 31 janvier 2013, par Namur 2080

Une alternative proposée par Namur 2080

Historiquement, Namur 80 a marqué l’aménagement de Namur par ses réflexions, ses prises de position et sa volonté de participation citoyenne.

Aujourd’hui, Namur 2080 se présente comme une équipe renouvelée, pluridisciplinaire qui vise aussi à alimenter le débat en proposant des idées constructives sur l’aménagement de Namur et son cadre de vie.

En ce qui concerne plus particulièrement le quartier de la gare, Namur 2080 demande qu’un réel débat ait lieu. Ce projet mérite, nécessite le dépôt de projets alternatifs, de projets forts, des débats pour que les décisions soient prises au terme d’une réflexion aboutie.

Des questions essentielles subsistent, quelques exemples ?

  • Pourquoi 60 millions d’euros sont affectés pour des aménagements qui visent 15% des bus ?
  • Est-ce cohérent d’envoyer des bus en haut d’une dalle ? Et les usagers par la même occasion ?
  • Pourquoi abandonner un espace vert public ?
  • Pourquoi ne présenter qu’un seul projet pour un tel projet structurant ?

Pour alimenter ce nécessaire débat, pour apporter une approche constructive, Namur 2080 propose un projet alternatif qui suit les principes suivants :

  1. le Parc Léopold est préservé dans son intégralité, mis en valeur. L’espace vert public est préservé.
  2. Une passerelle piétonne est lancée au-dessus des rails du chemin de fer depuis Bomel dans l’axe de la rue de Fer. Bomel et Saint-Servais restent connectés avec le centre-ville.
  3. Une mobilité revue et améliorée, notamment en inversant la circulation de la rue Borgnet, en privilégiant les modes doux Place de la Station et en favorisant leur circulation dans l’axe Fer-Ange. La circulation Salzinnes-Cauchy se fait par le boulevard du Nord. La circulation Cauchy-Salzinnes se fait via la création d’un passage sous la nouvelle Place de la gare. La circulation des transport en commun et voitures est facilitée.
  4. La dalle de la gare est affectée à un usage mixte sans les bus soit, des commerces, des bureaux, de la fonction publique, des espaces culturels.
  5. Un nouveau bâtiment, qui intègre le parking et le C&A, est créé. Une nouvelle gare des bus se situe au rez-de-chaussée. Un parking souterrain est également créé. Une partie du rez, les niveaux +1 et +2 sont affectés au commerce. Les niveaux +3 et +4 auront un usage mixte.
  6. La place de la Station est libérée des voitures et devient un véritable espace partagé.

Cette alternative propose donc plus avec un budget similaire.

Conscient que ce projet est perfectible, nous demandons qu’il soit accueilli comme une alternative crédible et prise en compte dans les perspectives de l’aménagement du quartier de la gare. Namur 2080 se tient à disposition des différents interlocuteurs pour apporter sa contribution.

Communiqué de presse du 30 janvier 2013 Namur 2080 Contact : info@namur80.be

3 documents joints

Présentation à la presse du 30 janvier 2013

PDF - 18.5 Mo

Images présentées à la presse le 30 janvier 3013

PDF - 3.1 Mo

La revitalisation du quartier de la gare : principes et propositions

PDF - 4.1 Mo

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0