Accueil > Actualité > Quoi après les élections ? Le deuxième édito

Quoi après les élections ? Le deuxième édito

vendredi 16 novembre 2012

Les élections communales à Namur ont donné un résultat surprenant : tandis que l’opposition socialiste restait stable et que le MR augmentait légèrement, le groupe Écolo a perdu 34% de ses électeurs au bénéfice du cdH.

Chez Écolo, c’est la politique d’aménagement du territoire qui a été sanctionnée dans la personne de son échevin, Arnaud Gavroy : ce dernier a, en effet, perdu 70% des voix qu’il avait recueillies en 2000, entraînant à lui seul la désaffection à l’égard de son parti qui, à titre de comparaison, ne perd pas vraiment de terrain aux élections provinciales

Ce résultat n’a toutefois pas entraîné de révision de la majorité en place. Dopé par un succès phénoménal, qui lui donne une position de leader incontesté, le bourgmestre Maxime Prévot a offert à Écolo de poursuivre la politique menée ensemble depuis six ans. Mais tout en laissant à A. Gavroy les attributions emblématiques de l’Aménagement du territoire, de la Citadelle et de la Régie foncière, il lui a retiré, pour l’assumer lui-même, celle de l’Urbanisme et s’est attribué la “coordination des grands projets
structurants“.

Cet arrangement a surpris plus d’un électeur. Il nous laisse perplexes. La majorité ainsi réorganisée va-t-elle poursuivre la politique urbaine que les électeurs écolos ont désavouée quand ils ont découvert – plus particulièrement avec le PRU du quartier de la gare - qu’elle allait à l’encontre de leur espoir d’une ville verte, équilibrée, faite pour et avec les gens, ou va-t-elle en changer ?

La déclaration de politique générale sera le moment de vérité. C’est pourquoi le Collectif pour la sauvegarde du parc Léopold a demandé à être reçu par le bourgmestre pour lui expliquer les raisons de son combat, lui faire état de l’appui de plus de 10 000 personnes qui ont signé sa pétition, et lui demander d’examiner les alternatives qui peuvent être proposées pour l’indispensable revitalisation du nord de la Corbeille.


SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0