Accueil du site > Revue de presse > Sauvegarde du parc Léopold à Namur : climat « constructif et serein » à la 1re (...)

Sauvegarde du parc Léopold à Namur : climat « constructif et serein » à la 1re réunion du comité de conciliation

mercredi 4 mars 2015, par L’Avenir

La première réunion du comité de conciliation Square Léopold s’est déroulée mardi soir dans un climat « constructif et serein », selon le bourgmestre empêché de Namur, Maxime Prévot.

Lors de cette réunion d’installation, le président, Henri Bogaert, a présenté aux membres le mandat que lui donne le collège communal : formuler un projet consensuel de réaménagement urbanistique du square Léopold ou formuler des recommandations pour améliorer le projet initialement envisagé.

Ce comité rassemble dix-sept membres : Maxime Prévot, Anne Barzin (échevine déléguée aux compétences mayorales), cinq autres échevins, le promoteur Banimmo, trois représentants du Collectif pour la préservation du Parc Léopold et chaque fois un représentant de l’opposition PS, l’association des commerçants namurois, l’association des commerçants jambois, l’Union des classes moyennes, l’association du management centre-ville (AMCV), et le comité de quartier de Bomel.

Le comité abordera différents thèmes dont la complémentarité et la connexion du centre commercial avec le tissu commercial existant, la réhabilitation d’un espace public arboré, la mobilité et le parking. Le débat ne se limitera pas seulement au nombre d’arbres qui seront préservés au square Léopold.

« Tout le monde semble vouloir aller vers un consensus. Nous avons une impression relativement favorable de cette réunion mais n’oublions pas qu’il y a un promoteur qui a aussi des exigences », commente Marcel Guillaume, porte-parole du Collectif.

Henri Bogaert demande aux différents membres la confidentialité des débats. « Pour en garantir la sérénité et pour que les petites phrases que les uns et les autres pourraient déclarer à la presse ne détériorent pas le climat », explique Maxime Prévot. Le travail se déroulera en trois phases : information mutuelle, proposition et réflexion, et enfin, recommandations communes.

La prochaine réunion est prévue le 19 mars et les suivantes auront lieu à chaque fois un jeudi, entre 12h00 et 14h00, deux à trois fois par mois jusqu’à fin juin.

Source : http://www.lavenir.net/cnt/dmf20150... Accueil Régions Province Namur Le fil d’actu - mercredi 4 mars 2015 18h42 - Belga

Maxime Prévot parle d’un climat « constructif et serein ». « Tout le monde semble vouloir aller vers un consensus », confirme Marcel Guillaume. Maxime Prévot parle d’un climat « constructif et serein ». « Tout le monde semble vouloir aller vers un consensus », confirme Marcel Guillaume.-EdA - Jacques Duchateau


SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0